nergie renouvelable : La Ferme de l'oie méthanise

Pascal le Douarin

Fidèle à sa mission de recherche appliquée en matière d'élevage et de gavage d'oies, la Ferme de l'oie explore la piste de la méthanisation.

Une unité expérimentale va entrer en service au courant de ce mois à Coulaures en Dordogne. Les lisiers, les fumiers, mais aussi la graisse et les déchets de céréales, seront récupérés pour être fermentés par des bactéries méthanogènes dans un digesteur alimenté en continu (3 m3/jour). Ils séjourneront en moyenne 20 jours dans la cuve en inox de 100 m3.
En rythme de croisière, les bactéries produiront 64 000 m3 de biogaz par an. Le biogaz sera brûlé pour produire de l'électricité revendue à EDF (200 000 kWh/an), ainsi que 300 000 kWh de chaleur employée pour chauffer les bâtiments et entretenir le système de fermentation. La Ferme comprend 6000 oies élevées et 1700 gavées.
Elle a coûté 270 000 euros, subventionnée à 80 % par des aides européennes, nationales et locales, et devrait être amortie en six ans.

(DR)

(DR)

Source Réussir Aviculture Septembre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires