Normandie : Agrial veut renouveler son parc de bâtiments

Armelle Puybasset

Comme elle le prévoyait, la coopérative Agrial doit faire face à des arrêts d'élevage liés à la pyramide des âges de ses producteurs. En 2009, 60 % de la perte du parc standard a correspondu à des départs en retraite ou à des arrêts de production. Si l'activité s'est maintenue en poulets standard en 2009 avec près de 10 millions de mises en place (+ 4 % / 2008), elle a par contre été en repli de 24 % en dindes (1,04 million).

Vingt-cinq projets

« En plus de l'évolution structurelle de cette production, cette baisse s'explique aussi par la diminution du parc », a souligné Gaston Havard, président du comité volailles standard. De même, en poulets label, la demande est restée soutenue et le manque de producteurs a contraint la coopérative à réguler l'activité en diminuant les mises en place. Pour renouveler son parc de bâtiments, des aides directes sont proposées pour soutenir les jeunes investisseurs ou les repreneurs. « À ce jour, 19 bâtiments label de 400 m2 et 6 bâtiments standard de 1400 m2 sont en construction ou en projet », a précisé Pierre Clément, animateur de la section avicole d'Agrial.

Source Réussir Aviculture Avril 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires