Normes de commercialisation : Mention « frais » pour les élaborés

Pascal Le Douarin

Datant de 1990, les normes européennes de commercialisation des viandes de volaille sont en cours de réactualisation. Le débat au niveau des experts européens porte sur l'extension du terme « frais ». Dans l'esprit du consommateur, lorsque la viande de volaille est vendue à l'état « frais », il s'attend à ce qu'elle n'ait jamais été congelée auparavant. C'est pour lui un gage de qualité. La mention frais va être étendue aux préparations et produits, à condition qu'ils soient issus de viande fraîche (réfrigérée, crue et non transformée) ont décidé tous les États membres, à l'exception du Royaume-Uni. La viande devra avoir été conservée entre - 2 °C et + 4 °C, hormis durant la période de découpe. La possibilité d'utiliser des anti-microbiens pour décontaminer la viande a aussi été retirée du projet.

La mention frais va être étendue aux produits élaborés à base de volaille. (DR)

La mention frais va être étendue aux produits élaborés à base de volaille. (DR)

Source Réussir Aviculture Avril 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires