Note de conjoncture - Secteur de la viande de volaille : Réajustement à la hausse du filet de dinde :

Office de l'Elevage

Dans l'UE, le prix de gros des volailles recule en moyenne de 1,8 % depuis le début de l'année ( 4,3 % en France, -1,1 % en Allemagne, -3,1 % en Italie,-7,1 % au Royaume-Uni). Le prix du poulet standard progresse de 0,8 centime, à 1,72 € le kg, en raison de la hausse de 5,3 centimes du prix en Pologne.

En France, la cotation du poulet standard à Rungis est stable, à 2,10 € le kg mais le prix est en repli de 2,3 % par rapport à 2008, situation liée à la pression baissière rendue possible par la détente sur le prix de l'aliment et d'une demande elle aussi en baisse. On note un très léger réajustement du prix du filet de dinde après les baisses conséquentes de ces dernières semaines. Le cours est inférieur de 33,3 % par rapport à celui de 2008.
Pour le lapin, la cotation est inchangée, mais le prix est en hausse de 2,5 % par rapport à la même semaine de 2008. C'est un prix élevé pour la saison, lié à la maîtrise de l'offre. En janvier 2009, le coût de l'aliment est comparable à celui de janvier 2007.
Depuis le début de l'année et jusqu'au 23 février, le prix du poulet standard est en recul de 3,1 %, celui du poulet fermier, de 1,8% tandis que celui du filet de poulet est stable. Dans le secteur de la dinde, le repli est de 33,4 % pour le filet et de 4,5 % pour la cuisse.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires