Note de conjoncture - Secteur de la viande de volaille : Stabilité des cours dans les principaux produits, hausse du prix du lapin.

Office de l'Elevage / DEP

Dans l'UE, en semaine 36, le prix du poulet a perdu 2,5 centimes sur la semaine à 1,81 €/le kg. La tendance est à la baisse pour trois pays en particulier : le Royaume-Uni, dont le prix évolue depuis plusieurs semaines autour de 1,36 €/kg, c'est-à-dire à un niveau près de 10 % inférieur à celui de l'année dernière. Le faible niveau de la livre sterling par rapport à l'euro, depuis le début de l'année, apporte un avantage compétitif à la viande de volaille britannique. Par ailleurs, les prix en Italie et en Espagne ont notablement baissé au cours des dernières semaines et atteignent des niveaux inférieurs à ceux de 2007 : respectivement 1,85 et 1,72 €/kg (soit - 8,6 % et 12 %). En Espagne, en particulier, la consommation est morose.

En France, les prix sont inchangés dans les différents secteurs des volailles : les prix des poulets PAC et fermier restent stables sur la semaine, à respectivement 2,25 et 3,50 €/kg, c'est-à-dire aux mêmes niveaux qu'en 2007 à la même période. Les cotations de la dinde (cuisse et filet), du canard (entier, filet, magret) et de la pintade (PAC et standard) sont également stables.

Les prix du lapin vif ont augmenté à nouveau de 6 centimes sur la semaine, à 1,66 €/kg. La deuxième saison de l'année se poursuit.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires