Oeufs contaminés : de nouveaux établissements concernés en France

AFP

Oeufs contaminés : de nouveaux établissements concernés en France

De nouveaux établissements de transformation et des grossistes ayant importé en France des oeufs ou des produits à base d'oeufs susceptibles de contenir du fipronil ont été recensés par le ministère de l'Agriculture, a-t-on appris lundi.

Six nouveaux établissements de transformation d'oeufs ou d'ovoproduits (produits à base d'oeufs) ont été trouvés, portant le nombre total jusqu'à présent à 14, selon le ministère. Parmi ces entreprises, certaines ont importés des oeufs écalés, c'est-à-dire sans coquille, entrant dans l'élaboration de sandwichs ou de salades, précise-t-on au ministère.

En plus de ces 14 entreprises et des deux centres d'emballage évoqués vendredi par le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert, 40 "grossistes" ayant importé 45,4 tonnes d'ovoproduits figurent parmi les entreprises répertoriées par le ministère comme pouvant être concernées. Contacté par l'AFP, le ministère n'était pas en mesure d'en dire plus dans l'immédiat, sur ce point précis.

M. Travert avait annoncé vendredi que près de 250.000 "oeufs de consommation contaminés en provenance des Pays-Bas et de Belgique" avaient été vendus en France, assurant que cela avait été "sans impact pour la santé". Le ministre s'était efforcé dans le même temps de rassurer le public, fort d'un avis de l'agence nationale de sécurité alimentaire (Anses), selon lequel "la quantité maximale d'oeufs pouvant être consommés varie de un (pour un enfant de 1 à 3 ans) à dix par jour (pour un adulte)", "sans s'exposer à un risque aigu".

A l'origine de l'affaire, l'utilisation du fipronil, un insecticide, par des sociétés de désinfection intervenant dans des exploitations agricoles aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne et dans le Pas-de-Calais. L'utilisation de cet insecticide, couramment employé pour les animaux de compagnie contre les poux, les tiques et les acariens, est interdite sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire dans l'Union européenne.

Des oeufs contaminés par le fipronil ont été signalés dans 17 pays européens, l'affaire ayant même atteint Hong Kong. L'Autriche est venue rallonger la longue liste des pays européens touchés par le scandale en confirmant lundi avoir trouvé du fipronil dans des œufs importés d'Allemagne, Pays-Bas, Belgique et Pologne.

Deux hommes de 31 et 24 ans doivent comparaître mardi pour la première fois dans le cadre de cette affaire devant un juge du tribunal néerlandais de Zwolle (centre du pays). Il s'agirait des propriétaires de Chickfriend, une entreprise néerlandaise, soupçonnés d'avoir introduit du fipronil dans le produit qu'ils vendaient aux agriculteurs pour éradiquer le pou rouge (un parasite) dans leurs poulaillers.

L'affaire a pris une tournure diplomatique, provoquant des affrontements entre les trois pays au centre de la crise, la Belgique, les Pays-Bas et l'Allemagne, chacun s'accusant de ne pas avoir agi plus tôt. La Commission européenne a prévu une réunion sur l'affaire du fipronil en septembre.

Sur le même sujet

Commentaires 7

1584

malheureusement Casius a raison le code 0 sur les oeufs indiquait bien qu'il s'agissait d'oeufs bio et tous n'ont pas servi à la fabrication d'ovoproduits car Aldi et d'autres distributeurs les ont retirés des rayons. Je ne suis pas là pour "descendre" le bio d'autant plus que dans le cas des oeufs contaminés les éleveurs ont été dupés et j'espère que le silence des médias servira à protéger les producteurs français

Shreky

Bonjour. Je suppose que les elevages et les productions seront detruits. Mais suite à l'épidémie de grippe aviaire en Europe et à cette fraude, ne risque t on pas d'avoir un problème pour la fabrication de vaccins. Il me semble qu'il y a déjà pénurie.
Auriez vous des infos?

robin@ ???,,,

et oui le scandale des œufs contaminés concerne AUSSI les œufs Bio dont les producteurs ont été bernés par la société qui faisait les traitements en leur disant que leur produit était a base de produits naturels, cherchez un peu et vous verrez que l'info est facile a trouver.....

???,,,

casius je ne sait pas ou tu as eu l'info,,,tu est surement mieux informé que les autre, les oeufs concernés serve à la fabrication de produits transformé ( appelé ovoproduit, (très poétique!) )les oeufs bio sont vendu "entier" dans les magasins et la production actuelle ne suffi pas à livrer tous le monde!ce site ne sert pas à colporter des idées fausses ni à régler des comptes, en bio on utilise des prédateurs du pou qui stabilisent la population à un niveau acceptable,en production industrielle(150 000 poules dans le meme batiment (moi : 3000) on évacue les fientes au fur et à mesure et donc les prédateurs aussi!( donc recourt à la chimie!)je suis dispo pour plus de renseignements...veuillez agrée mes sincères salutations !

Casius

bonjour
Les media vont le dire qu'ils s'agit d'oeufs bio? puisque le code sur les œufs commence par 0 .
on est censé vivre en démocratie avec une presse libre: impossible de dire qu'il s’agit d'un scandale sur un lot d’œuf bio;
en bio on traite?
impossible de dire que le viticulteur en bordeaux qui a traité le long d'une école était en bio.
Le bio nouvelle religion des médias et de nos politiques ne peut être attaqué.
en bio on traite?

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires