Opération "coup de plume" d'agriculteurs sur le prix du poulet

Près de 200 agriculteurs du Lot-et-Garonne ont déversé des sacs de plumes devant des supermarchés à Agen et Marmande, dénonçant des prix à l'achat ne répercutant pas la hausse des matières premières, et menaçant de "durcir" le mouvement.

A Boé, dans la proche banlieue d'Agen, plus de 100 agriculteurs (70 selon la police) ont vidé en matinée une demi-douzaine de sacs de plus de 100 litres de plumes de poulet devant un Géant Casino, avant d'aller inspecter les prix de la volaille en rayons, constatant leur augmentation ces dernières semaines.

A Marmande, une autre centaine d'agriculteurs s'est livrée à une opération similaire dans l'après-midi devant un Carrefour Market. A chaque fois, les agriculteurs se sont entretenus avec la direction de la grande surface, qui a indiqué qu'elle ferait suivre leur grief à la hiérarchie.

"Les producteurs en ont marre de se faire plumer", a déclaré Jean-Luc Poli, secrétaire départemental du syndicat agricole FDSEA. Il réclame que la grande distribution répercute sur le prix d'achat aux agriculteurs une hausse supérieure à 10% des matières premières, en vertu d'une loi de 2011.

Selon lui, les matières premières ont augmenté de 30% depuis six mois, entre alimentation, graine, ou facture énergétique.

"On a l'impression au vu des prix relevés que la grande distribution a déjà répercuté cette hausse sur le consommateur en oubliant de le faire sur le prix d'achat aux producteurs et aux abattoirs", a ajouté M. Poli, qui estime que le prix à l'achat devrait augmenter de 25 centimes par poulet.

Des producteurs laitiers étaient associés au mouvement, dénonçant des prix de production en hausse de 25 à 30 euros pour 1.000 litres.

"Ce n'est qu'un avertissement, si nous ne sommes pas entendus, nous durcirons le mouvement", a déclaré M. Poli.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires