Panneaux photovoltaïques sur poulaillers : Existe-t-il des risques physico-chimique et incendie ?

Hervé Dumuis

L'installation de panneaux photovoltaïques sur la toiture de poulaillers pose question.

Bien que certaines installations photovoltaïques ont vu le jour sur poulaillers, la prudence voire une certaine appréhension semble rester de mise, aussi bien chez les utilisateurs potentiels que chez les installateurs ou assureurs. Jean-Michel Gaude, éleveur dans les Côtes-d'Armor, a choisi de ne pas poser de panneaux sur ses poulaillers. Pour ce dernier, il s'agit avant tout « d'éviter les pertes potentielles de production dues aux retombées d'ammoniac et de poussière ».

Un des deux poulaillers label sarthois équipé en photovoltaïque. (B. Colleu)

Un des deux poulaillers label sarthois équipé en photovoltaïque. (B. Colleu)

Chez les fournisseurs et installateurs, les avis sont partagés. Les uns n'hésitent pas à accepter les chantiers, les autres prennent un certain nombre de précautions quant à la constitution du bâtiment, à ses systèmes de ventilation… Certains enfin refusent tout projet hors-sol, mais tous évoquent un manque de recul sur la dégradation éventuelle par corrosion.
Les assureurs émettent un message de prudence, surtout à cause du coût supplémentaire de l'indemnisation en cas de sinistre. Comme l'explique Sylvain Monnerais, ingénieur prévention chez Groupama Loire-Bretagne « nous sommes particulièrement vigilants sur la qualité des installations électriques et de chauffage au gaz. En cas de sinistre — incendie ou tempête — l'indemnisation sera beaucoup plus élevée compte tenu de la présence de panneaux sur le poulailler ». L'installation sur d'autres bâtiments leur semble préférable, mais pas n'importe lequel. « Nous recommandons d'installer plutôt sur d'autres bâtiments en évitant aussi les hangars de stockage de fourrages en raison du risque d'incendie lié à la surfermentation. L'assurance d'une installation photovoltaïque fait dans tous les cas l'objet d'une analyse de risques par Groupama et la mise en place de mesures visant à réduire le risque d'incendie ».

Source Réussir Aviculture Octobre 2009

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires