Stratégie et calendrier de lutte contre l’influenza aviaire

Stratégie et calendrier de lutte contre l’influenza aviaire

A ce jour, 77 foyers contaminés par l’influenza aviaire ont été détectés dans 9 départements du sud-ouest. Pour lutter contre le virus, la période de vide sanitaire a débuté il y a un mois. Le ministère de l’agriculture a détaillé le calendrier de mise en œuvre de la « stratégie d’éradication ».

Depuis le 24 novembre dernier, la France fait face à une épidémie d’Influenza aviaire de grande ampleur. Pour enrayer ce virus, une zone géographique de 15 départements1 a été établie, dans laquelle une stratégie en trois temps sera mise en œuvre ; à savoir « dépopulation progressive, une phase d'assainissement et un repeuplement dans des conditions sanitaires maîtrisée, selon un calendrier défini par l'arrêté du 9 février 2016. »

Dépeuplement progressif (depuis le 18 janvier)

Les 4.000 élevages de production de palmipèdes des 15 départements de la zone de restriction1 ont interdiction de remettre en place des palmipèdes sur leur exploitation une fois que ces palmipèdes sont partis en salle de gavage ou à l'abattoir, pour un dépeuplement progressif. Cette phase sera terminée le 2 mai avec les derniers abattages.

Vide sanitaire (du 18 avril au 16 mai)

21 jours après l’assainissement des exploitations, des animaux pourront à nouveau réintroduit dans les exploitations dans des conditions de biosécurité satisfaisantes.

Plan d'assainissement : des opérations de nettoyage/désinfection des sites d'élevage seront réalisées sous contrôle vétérinaire (ou d’une entreprise spécialisée) complétées par un vide sanitaire renforcé.

Pour accompagner les professionnels dans la mise en place de ces mesures une vaste campagne de formation a été déployée dans la zone de restriction1. Elle est pilotée par les filières professionnelles avec l'aide des services de l'état et est entièrement gratuite pour les opérateurs. A ce jour, 282 sessions ont été mises en place pour avril/mai 2016, ce qui correspond à 2 820 producteurs formés.

Le repeuplement

Après la période de vide sanitaire, prenant fin le 16 mai, des canetons et oisons sains (issus d’élevages dépistés et de couvoirs dont les pratiques de biosécurité ont été inspectés ) pourront être réintroduits en canetonnière dans la zone de restriction1. Les mesures de biosécurité seront renforcées dans les exploitations.

A partir du 4 juillet des palmipèdes adultes pourront être introduits dans la zone de restriction en provenance de zone indemne à condition d'avoir été testés préalablement.

Surveillance de la zone de restriction1

Le repeuplement fera l’objet d’une surveillance renforcée. Si il n’y a pas de circulation virale, la zone de restriction1 sera levée.

1 : les 15 départements concernés sont : les Pyrénées Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, l'Ariège, la Haute-Garonne, le Gers, les Landes, la Gironde, le Lot et Garonne, le Tarn et Garonne, le Tarn, l'Aveyron, le Lot, la Dordogne, la Corrèze et la Haute-Vienne, et une partie du Cantal et de l’Aude.

Sur le même sujet

Commentaires 1

ilantifenn

a ce jour tous les professionnels font le maximum pour
le vide sanitaire et la désinfection mais encore des basses court ont des volailles et surtout des canards et des oies en extérieur alors qu elles devaient etre confinées que faire faut penser que nous c notre gagne pain

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires