Une cryobanque pour parer au pire

Réussir Aviculture Avril 2013

Une cryobanque pour parer au pire
La mise au point des techniques d’insémination artificielle est allée de pair au développement de la production d’espèces « secondaires » comme la pintade et le canard mulard. © P. Le Douarin

En collaboration avec l’Inra, le Sysaaf alimente une double banque de conservation de sperme(1) située à Maisons-Alfort (Ascediate) et à l’Inra de Nouzilly (Indre-et-Loire). « L’objectif de la conservation du patrimoine génétique est triple, explique François Seigneurin. Être une assurance en cas de disparition d’espèce (grave épidémie par exemple), récupérer des gènes en cas de réorientation de la sélection génétique, ou encore réinjecter de la variabilité en cas de trop forte consanguinité. » Le retour à l’espèce d’origine s’effectuerait par des inséminations successives des issus du croisement précédent (backcross). Entré au Sysaaf en 1982 pour améliorer les techniques d’insémination artificielle (canard, faisan, pintade, poules…), l’ingénieur récolte régulièrement du sperme sur des oiseaux fournis par des entreprises ou des collectionneurs amateurs. L’idéal est d’avoir une quarantaine d’individus par type génétique, à raison d’environ 40 paillettes par individu. La congélation des spermatozoïdes étant délicate à mettre en œuvre, les prélèvements sont réalisés à Nouzilly.
La banque compte environ 20 000 paillettes de jars, de canards Pékin et Barbarie, mais surtout de l’espèce Gallus, dont la conservation du sperme est la mieux maîtrisée chez les oiseaux. La pintade et la dinde n’en fait pas encore partie, mais les techniques sont en cours de développement. Pour conserver le patrimoine génétique des femelles, la recherche s’intéresse à titre expérimental à d’autres types de prélèvements (cellules embryonnaires, cellules germinales primordiales,
tissus gonadiques).

(1) www.cryobanque.org/94

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires