Volaille : les premiers résultats de 2012

CERFRANCE Vendée

Production 2011 2012
Marge brute / 100 animaux Marge brute / m² Marge brute / 100 animaux Marge brute /m²
Poulet standard 24.1 € 28.7 € 22.6 € 30 €
Dindes 157 € 31.9 € 171 € 35.2 €
Pintades 45 € 24.8 € 43.8 € 22.2 €
Poulets label 86.3 € 32.4 € 89.2 € 33.5 €
Canard de Chair 101.6 € 47.3 € 104.7 € 48.1 €

* Source CERFRANCE Vendée

Des marges P.A. maintenues malgré la hausse de l’aliment :

Les premiers résultats CERFRANCE Vendée de 2012 font apparaître une stabilité des marges exercice (clôtures entre mars et septembre 2012)

« La forte hausse des coûts alimentaires a été compensée par la hausse des prix de reprise entrainant ainsi une stabilité des marges Poussins Aliments. L’augmentation des marges P.A. la plus significative se situe en dinde. Ce niveau de marge en 2012 est proche de celui de  2010  avec une baisse significative en 2011. » explique Eric Egron, conseiller spécialisé volaille chez CERFRANCE Vendée.

Un niveau de charges variables assez stable

Le niveau des frais vétérinaires / animal est stable dans toutes les productions excepté en canard. Cette progression en élevage de canard barbarie (+ 5 %) peut s’expliquer par la mise en place d’autovaccin dans les élevages.

La hausse du gaz constatée sur la période n’a pas eu pour conséquence une augmentation générale des charges de combustible dans les élevages. (Stabilité en poulet et dindes et + 7 % en canard et poulet label). Ce maintien s’explique par le nombre important d’élevage ayant effectué des réalisations récentes de travaux d’isolation, d’étanchéité et de modernisation des systèmes de chauffage. Ces travaux ont permis des gains sur le volume de gaz consommé.

Une évolution faible des marges brutes au m²

- En poulets standard, le nombre de lot / élevage a augmenté malgré une baisse nationale de la production de poulet (-3 %). Ceci est en lien avec une bonne orientation des opérateurs locaux. La marge / poulet diminue de 6 % mais la marge / m² augmente de 4 %

- En dinde, le niveau de marge progresse régulièrement depuis 2007 avec une amélioration des résultats techniques et une spécialisation progressives des éleveurs. On observe aussi un développement vers de la dinde lourde avec un nombre de lots par an moins important mais des marges / dinde plus élevées.

- En pintade, la marge / m² décroche de 9 % avec un niveau nettement inférieur aux autres productions. L’élevage de pintades n’est jamais réalisée en continue dans un élevage mais toujours en système alterné avec du poulet.

- En poulet label, la forte hausse de l’aliment avec un indice plus élevé ont entrainé certaines inquiétudes sur le marché début 2012. La consommation s’est finalement bien orientée (+ 3.2 %) et les marges / m² sont stables.

- En canard, certaines inquiétudes sur le marché allemand ont pesé sur l’année 2012 mais le niveau de marge par m² reste malgré tout stable.

Eric EGRON, conseiller volaille CERFRANCE Vendée 

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires