Volaille : Les producteurs réclament une hausse de prix de 17%

Les producteurs de poulet demande que la grande distribution accepte des hausses de prix de 17% pour la volaille afin de leur permettre d'amortir la flambée des prix de l'alimentation animale.

« Après avoir connu des niveaux de prix anormalement bas, les cours des céréales et autres matières premières rentrant dans l'alimentation des volailles atteignent désormais des sommets jamais égalés », souligne la filière avicole dans un communiqué.

Les hausses de prix obtenues fin 2010 auprès de la grande distribution, « sont un premier pas. Mais elles sont totalement insuffisantes pour couvrir les hausses des coûts de production », ajoute la filière. Celle-ci demande la répercussion de l'impact de la hausse des matières premières qui représente aujourd'hui une hausse de 17% des prix du poulet à la sortie de l'abattoir.

« La répercussion de ces hausses des matières premières doit être passée auprès du commerce et des consommateurs », soulignent encore les professionnels, qui agitent la menace de « la disparition de nombreux producteurs et entreprises ».

Début janvier, le volailler LDC avait annoncé avoir besoin d'une nouvelle augmentation des prix auprès des distributeurs pour limiter l'impact des hausses des matières premières. Le groupe Doux tente lui aussi d'obtenir une revalorisation de ses prix de vente auprès de la grande distribution, faute de quoi il menace de réduire ses activités en France dans la volaille fraîche.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires