Prévisualisation du message

Auteur Sujet

Pascal BIGARD "POMME266"

 

jeudi 16 février 2012 12:02:59

Etama

Eh bien oui, si la plus-value commerciale à l'export était supérieure au coût de la vaccination fco vous aviez interêt à le faire .
Maintenant sur le fond , il faudrait quand même revenir à quelques principes de base:
1° La vaccination quelque soit la pathologie concernée doit toujours être un acte préventif , vacciner des troupeaux aujourd'hui tous contaminés n'a aucun sens
2° La FCO n'est pas une maladie contagieuse mais transmissible, en l'occurence par des moucherons de type cullicoïdes et jusqu'à preuve du contraire , on a jammais vu un vaccin tuer une mouche !!
3° Si l'on souhaite vraiment éradiquer une épizootie c'est le vecteur de transmission de la maladie qu'il faut combattre en un mot désinsectiser son troupeau est bien plus efficace dans le cas présent que de s'entêter à vouloir le vaccinner; mais et c'est bien là le coeur du problème c'est nettement moins lucratif pour les vétérinaires et laboratoires capables de vous sortir des vaccins en 3 mois sans phase de test et garantis à 100%

Il serait temps que les pouvoirs publics et les vétérinaires arrêtent de ne prendre les éleveurs que pour des veaux .