Forum

flavescence dorée

  • Message
  • les dégats explosent dans l'Aude le constat est clair cessons toutes hypocrisie nous viticulteurs ne respectons pas les traitements pourtant rendus obligatoires par arrété préfectoral pour une trop grande partie d'entre nous dans ce département dons la vigne est la principale richesse et activité ,malgrès le travail de prévention et de persuasion fait par la chambre d'agriculture et la protection des vegétaux depuis de nombreuses année ,cela est totalement inadmissible aucuns argument n'est valable pour refuser de traiter :c'est le traitement le moins onéreux entre 8 et 16 e l'ha ,les bios peuvent traiter aussi avec le pyrivert tres cher certe mais personne ne les a obliger a faire du bio,il existe six produit commerciaux dont deux matieres actives qui sont non classées d'un point de vu toxicologique contrairement a la plupart des fongicides que nous utilisons a outrance qui sont cancérogène r40 r43 ect..la lutte collective a pourtant prouvée sont efficacité puisque trois année de traitement global par hélicoptère avait enrayer la maladie ,mais depuis leur arret la maladie revient parce trop d'entre nous ne traitons pas ,il faut agir vite ,je propose une idée simple et economique qui garantie que tout le monde va traiter .demandons a l'administration qu'elle constitue une cellule flavescence dorée ,qu' elle détache un agent quelques semaine par ans pour simplement controler les factures d'achat d'insecticide homologué que le viticulteur serais tenue d'envoyer tous les ans en fin de campagne avec son relever parcellaire des douanes ,rien de plus simple ensuite de controler les bonnes qté ,mettre une tolérance de 25% sur les surfaces car surfaces traitées inférieures a surface cadastrale ,si les achats ne correspondent pas au surfaces et au nombre de traitements exigées par l'arreté selon la zone (de 1 a 3)pv de 1000e .qu'en pensez vous ? donnez votre avis !la flavescence nous concerne tous ,car elle met en péril notre capital de production soyons rigoureux pour une fois pensons a l'avenir et a celui de nos successeurs ,que diront nous a nos enfants devant des vignes dévastées ???on savait on aurait pu on a laissé faire comme des glands!
    Signaler un abus >