Prévisualisation du message

Auteur Sujet

Jean-Charles LABORDE "geo64000"

 

mardi 15 octobre 2013 11:10:48

geo

@Sunflower: Pour que la SAFER préempte, il faut que quelqu'un lui demande et la préemption est soumise à des accords (ministère des finances et de l'agriculture)...Les choses sont encadrées. Aussi, la SAFER intervient par préemption en révision de prix, afin d'éviter de donner de fausses valeur de référence sur la zone qui peuvent compromettre des projets d'installation de la part de jeunes.
La préemption peut être perçue comme injuste mais elle reste secondaire et surtout encadrée par l'Etat. Face à l'interventionnisme caché des USA et du Canada, la France a privilégié un interventionnisme ouvert à travers les SAFER. En effet, aucun marché au monde ne se régule par l'offre et la demande. Tous les marchés sont influencés dans le cadre d'accords de libre-échange.
Personne n'a surement la politique exacte en la matière et l’opposition entre partisans et opposants d'un interventionnisme des pouvoirs public en matière de foncier subsistera toujours...