Pleinchamp.com, votre site d’expertise agricole - Retour à l'accueil
Facebook Twitter google+ Youtube

Découvrez les Services Experts

  • Météo
  • Grandes cultures
  • Élevage
  • Porcs
  • Viticulture
  • Énergie
Agriculteurs, clients du Crédit agricole, informez-vous ici

Mon espace
pleinchamp

Mot de passe oublié ?
Imprimer
Pommes : une récolte en hausse, des cours en baisse

La récolte a débuté avec deux semaines d'avance

17/10/11
Fruits et Légumes

Pommes : une récolte en hausse, des cours en baisse

La récolte de pommes, en avance cette année, est presque terminée. La production de pommes pourrait augmenter de 4 % par rapport à 2010.

Au 1er octobre 2011, la production de pommes est estimée à 1.752.000 tonnes par le Service de la Statistique et de la Prospective (SSP). Ce niveau de production serait en hausse de 4 % par rapport à 2010 et 2 % par rapport à la moyenne quinquennale.  La surface du verger de pommiers serait stable depuis l’année dernière, mais en baisse de 5 % par rapport à la moyenne quinquennale.

 La  récolte de pommes  présente des fruits de beaux calibres et bien colorés dans de nombreuses régions, confirme Agreste dans sa lettre de conjoncture  Les toutes premières pommes précoces de Provence ont été  récoltées fin juin, confirmant l’avance végétale cette année estimée à deux semaines. A la fin du mois de juillet, les récoltes se sont poursuivies  (Akane, Elstar et premières Gala).

Au niveau européen, les prévisions de Prognosfruit annoncent une récolte européenne 2011 précoce et en progrès de 5 % par rapport à 2010, année très déficitaire, mais inférieure de 1% à la moyenne quinquennale.

Le grand export plus dynamique que le marché intérieur

La commercialisation des pommes récoltées en 2011 a débuté progressivement fin juillet. En août, les volumes commercialisés ont progressé, surtout en Gala avec l’entrée en campagne du Val de Loire et du Sud- Ouest. La gamme commercialisée s’est ensuite élargie tandis que les ventes ont ralenti vers le marché européen, dont la production est plus précoce cette année.  Les débouchés se sont maintenus pour l’industrie et le grand export. Les cours sont inférieurs de 13% à la moyenne quinquennale, avec des disparités selon les variétés (-18 % Golden contre -4 % Gala).

La campagne 2010/2011 de pommes avait débuté en août dans des volumes modérés, avec des cours d’emblée au-dessus de la moyenne quinquennale (+ 27%). La demande de la transformation était par ailleurs soutenue en raison d’un déficit de pommes sur le marché européen.

Les cours s’étaient maintenus pendant la majeure partie de la campagne à des niveaux relativement élevés. Malgré un décrochage des cours en fin de campagne (concurrence des fruits d’été dont la précocité avait été remarquable en 2011), le bilan annuel des prix avait été plutôt positif.

Source : d'après Agreste

Imprimer

Derniers commentaires postés

Aide téléphonique

Besoin d'informations ? Cliquez ici ou contactez

(depuis un téléphone fixe en France métropolitaine,
 hors surcoût éventuel selon opérateur)
lundi-vendredi : 9h-18h ; samedi : 9h-16h