Artichauts et salades détruits par le froid

Les récoltes d'artichauts et de salades en plein champ des Pyrénées-Orientales sont ravagées en raison du gel, et surtout du vent, qui sévissent dans la région depuis une semaine.

   Dans le département, deuxième producteur d'artichauts de France après la Bretagne, les quelque 200 producteurs qui exploitent 600 hectares sont touchés, et la production potentielle de 7.000 tonnes pourrait être détruite presque totalement, a déclaré le responsable du secteur maraîcher de la Chambre, Damien Gauvrit.

  Les plants sont "déshydratés, flétris, gelés" pour la partie aérienne et les pertes pourraient atteindre environ 6 millions d'euros, a-t-il dit, de même qu'une grande partie des 75 millions de pieds de salades en plein champ sont "flétris, avec noircissement et dessèchement des feuilles".

  Les artichauts des Pyrénées-Orientales devaient arriver sur le marché à partir de mi-mars, et les salades vers fin février. Les cultures maraîchères souffrent notamment du dessèchement dû à la tramontane. Celle-ci souffle depuis une semaine avec des rafales qui devaient encore atteindre plus de 120 km/h mardi, selon Météo France.

  Les températures, qui se maintiennent à -5 ou -6 degrés, ne permettent pas l'arrosage, et cette situation ne s'améliorera pas avant la semaine prochaine, selon les prévisions météorologiques.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier