Avec du bio, pourra-t-on nourrir la planète ?

REUSSIR FRUITS & LEGUMES

Avec du bio, pourra-t-on nourrir la planète ?

Selon une étude publiée dans Nature Communications, nourrir la planète en 2050 grâce une production agricole 100 % biologique, sans modification de comportement alimentaire, sera très difficile.

Cela nécessiterait d’augmenter de 16 à 33 % les surfaces cultivées, accroissant dans le même temps la déforestation de 8 à 15 %. Malgré des impacts environnementaux positifs du bio, notamment de la non-utilisation des pesticides, les chercheurs qualifient cette solution de « non viable ».

« La conversion à l’agriculture biologique pourrait avoir le potentiel de répondre à la demande alimentaire mondiale, et de le faire de façon durable, mais seulement si le gaspillage alimentaire et la production de viande sont réduits », résume Nature Communications.

Pour en savoir plus : tous les agriculteurs seront-ils bio demain ?

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 7

écume 173

si le bio ne peut pas nourrir le monde que çà ne nous empêche pas de prendre conscience que l on peut produire autrement variétés resistante aux maladies rotation plus longue des couverts pour produire de l humus respect biologie du sol(non labour) pression aux firmes pour des phytosanitaires moins sournoises aides techniques a l afrique pour démarrer une agriculture d avenir et a ce moment là le monde nourrira le monde

DD70

Pour toi DIGUE3942, je ne sais pas si tu t'y connais en bio mais en tout cas pour ce qui est d'ouvrir grand ta G... on voit souvent ton pseudo sur Pleinchamp, et c'est souvent pour raconter plein de conneries !!!

bou21

on tourne en rond ! on peut très bien produire pour nourrir tout le monde sans être BIO .L'agriculture raisonnée est tout aussi honorable. Fini les traitements à outrance pour faire vivre les multinationales . Il existe de bon moyens pour ne soigner uniquement en cas de besoins. Analyses ,observations météo. La viande bovine ,ovine .... un bon moyen bio puisque l'on peut exploiter les zones difficiles (montagnes ,vallées ...)qui ne peuvent pas être cultivables pour protéger l environnement aquatique et pompage eau potable. Sachant que nous ne pouvons pas produire ou pas suffisamment les protéines consommées par l'humain en France (soja , quinoa ...) ,si faut importer par cargo quel serait l'emprunte carbone ??

agribio

pensez qu'en 2016 j'ai fait 14qx de moyenne en bio chez moi du jamais vu certes ( 43qx de moyenne) comparé aux 74qx de cette année d'exception , mes voisins 0 legumineuses recoltées en 2016 , 5qx en seigle, patates pourrie de mildiou rendmeent ridicule , et c valable pour tout le nord loire ....pourquoi les rendements bio regions/regions sont introuvables pour 2016? ...les politiques doivent en tirer les consequences je le pense pour l'agriculture francaise puisque visiblement la cr annonce qu il faut tirer un trait sur la vocation exportatrice , il va falloir produire raissonneblement en esperant etre payé

agribio

c'est ce que je dis depuis toujours meme si je me fais mal voir par une partie de mes collegues , pour que le bio espere ( je dis bien espere ce ne sera pas encore sur) il faut que la conso de viande mondiale diminue ( mondiale car si elle a tendance a baisser ds nos contrées elle augmente ailleurs) et que l on reduise drastiquement le gaspillage ds les pays pauvre en stockage et conservation , mais aussi chez ceux qui meurent de trop manger pour qui la nourriture se jette facilement
meme avec ca on ne sera pas a l'abri de gros problemes climatiques et de maladie .

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires