Bretagne : Des acteurs agricoles dénoncent les blocages des ports

SC

Association nationale pommes poires et les acteurs de la filière nutrition animale de Bretagne dénoncent le blocage des ports de commerce bretons.

Il a quelques jours, l'Association nationale pommes poires (ANPP) a tiré la sonnette d'alarme : «L'appel de la fédération CGT des ports et docks à bloquer les ports plonge la filière de la pomme française dans une situation catastrophique», dénonçait l'ANPP dans un communiqué.

Ces blocages durent en effet depuis plusieurs semaines et risquent de se poursuivre, notamment pour les produits frais d'exportation et en particulier pour les pommes françaises. Dans tous les ports français, plusieurs dizaines de containers sont bloqués. «Du coup, les marchandises transitent par Barcelone, Anvers, Zeebrugge et les surcoûts s'enchaînent en cascade».

«Pour les containers réfrigérés, chaque jour qui passe coûte en plus 150 €HT par jour et par container ! S'ils ne sont pas réfrigérés, les pommes qui sont à l'intérieur risquent tout simplement d'être perdues. Qui paiera ?» s'interroge l'Association qui se tourne vers l'Etat pour qu'une solution soit rapidement trouvée.





Pommes : 70 containers/semaine expédiés

«Nous en appelons également au sens de la responsabilité des dockers qui plongent les arboriculteurs dans une situation impossible. Il y va de la sauvegarde de l'emploi dans notre secteur ». A cette époque de l'année, 70 containers/semaine sont expédiés pour une valorisation de près d'1,6 million euros.

«Le blocage des ports menace l'activité de 120.000 éleveurs et salariés de la filière agroalimentaire en Bretagne» estime pour leur part les acteurs de la filière nutrition animale de Bretagne réunis au sein d'un collectif.

La filière alimentation animale bretonne importe chaque année plus de 4 millions de tonnes de matières premières pour alimenter les élevages du grand ouest. Céréales, huiles, graines, tourteaux transitent chaque jour par les ports de Brest, Lorient, Saint Nazaire et Saint Malo.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires