Commercialisation : La tomate peut rougir de plaisir

SC

Commercialisation : La tomate peut rougir de plaisir

La campagne de commercialisation de la tomate se termine dans un contexte beaucoup plus favorable que les deux précédentes. Les prix ont compensé la perte des volumes récoltés

« Les quelques difficultés de commercialisation des premières tomates méditerranéennes se sont vite estompées avec le retour d'une demande certes calme mais suffisante pour assainir le marché », précise Agreste dans sa dernière lettre de conjoncture. En début de campagne, l'origine France a en effet bénéficié d'un déficit d'offre des produits d'importation du fait de mauvaises conditions climatiques, notamment au Maroc et en Espagne. La tomate française a ainsi profité d'un marché porteur avec à la clef des prix très corrects.

Au printemps, la demande a connu un creux mais elle s'est de nouveau animée avec le retour du soleil. L'ensemble de la gamme a bénéficié des prix haussiers. En juillet, coeur de campagne, les prix ont fluctué à un niveau satisfaisant et ils sont restés à un niveau correct en août. En octobre, les derniers volumes se sont échangés dans un marché fluide.

Surface : 2 200 ha (- 7 %) ; Production : (- 6 %)

Sur l'ensemble de la campagne, l'indicateur du chiffre d'affaires est en hausse par rapport à l'an passé et à la moyenne quinquennale. Les prix élevés ont compensé la baisse des volumes.

En 2010, la baisse des surfaces en tomate pour le marché du frais confirme la tendance observée durant ces dernières années. Le total national des surfaces « plein-air » et « serre », destinées au marché de tomates en frais, baisse, principalement en raison de la diminution des surfaces du Sud-Est. Les surfaces affectées à la production de tomate grappe sont en retrait de 7%.

Globalement, la baisse des surfaces entraîne un recul de la production de 6%, évaluée à 542 000 t. La production de tomate grappe représente la moitié du volume des tomates en frais. Une diversification variétale est toutefois notée cette année (coeur de boeuf, noire de crimée, bif, cornue des andes..)

Source Agreste

Source Agreste

 

Source D'après Agreste Conjojncture

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires