Destination quatrième gamme

Guy Dubon

Destination quatrième gamme
Philippe Séverac, producteur de salade 4ème gamme a présenté son approche durable de production lors d'une journée organisée par Florette Food Service. - © Guy Dubon

Philippe Séverac fournit des salades pour la quatrième gamme et veille à la durabilité de son entreprise et de ses cultures.

Produire des salades pour la 4ème gamme est une affaire de spécialiste. Le témoignage de Philippe Séverac, au Mas Cot près de Saint-Estève (66), lors d'une visite organisée par Florette Food Service en témoigne. Installé depuis 2000 sur 16 ha, 8 ha de plein champ et 8 ha de serres et tunnels, Philippe Séverac a entièrement dédié son exploitation à la production de salade destinée à la transformation. Il travaille depuis la création de son entreprise avec Crudi, récemment devenue Florette Food Service. Il approvisionne également d'autres marchés à l'exportation vers les Pays-Bas et la Scandinavie.

Prioritairement en préventif

« Nous produisons une dizaine de variétés avec des récoltes étalées du 20 octobre au 15 mai. Nos premières plantations sont réalisées en septembre sous abri », précise le professionnel. Recentrée sur la monoculture de salades, l'exploitation du Mas Cot n'en pratique pas pour autant l'alternance et la rotation. Une partie de tunnels est consacrée à la culture de concombre en été et surtout, l'ensemble des parcelles intègre dans leur rotation des engrais verts et une solarisation. « De 2000 à 2010, la stratégie d'entreprise a été axée sur la traçabilité, l'hygiène et la sécurité alimentaire. Depuis, l'exploitation s'est engagée dans une démarche GlobalGap et une certification Leaf qui concilient environnement et agriculture, en particulier pour tout ce qui touche à la préservation de la biodiversité », mentionne Philippe Séverac. Ainsi, les haies ont été maintenues et sont entretenues comme réservoirs de la faune auxiliaire. La protection des plantes est gérée de manière préventive et en recherchant prioritairement des solutions alternatives aux produits phytosanitaires.

Lire la suite dans le numéro344 de Réussir Fruits & Légumes.

Source Réussir Fruits et Légumes

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires