Embargo russe : les producteurs français réclament des compensations

Embargo russe : les producteurs français réclament des compensations

Les producteurs français de fruits et légumes réclament la mise en place d'un système de compensation des pertes subies par la filière du fait des sanctions russes, dans un contexte de surproduction européenne.

Les fédérations Légumes de France, Fnpf, Gefel et Felcoop réclament dans un communiqué une action au niveau européen pour "enrayer la spirale de spéculation et de baisse des prix". Ils demandent notamment que soit retiré du marché un volume de fruits et légumes équivalent à celui normalement exporté en Russie, ainsi que la mise en place d'un système de compensation des pertes au niveau de la marge brute des producteurs. "Pour tous les produits concernés, il est primordial que soit mise en place une caisse dédiée, type E. Coli", estiment-ils. 

Bruxelles a déjà annoncé lundi des "mesures exceptionnelles" augmentant le volume de fruits pouvant être retirés du marché et distribués gratuitement pour soutenir les cours, en réponse à l'embargo russe sur l'agroalimentaire européen qui frappe durement les producteurs de fruits en pleine saison.

Selon les producteurs français, qui souhaitent voir "donner sa pleine mesure au patriotisme économique", "si rien n'est fait rapidement, il est à craindre que les pays européens ne se livrent entre eux à des actions commerciales agressives qui pourraient mettre en péril l'ensemble de la filière".

 

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier