Environnement : Le Sénat vote un plan d'urgence pour les abeilles

SC

Le Sénat a décide, dans le cadre du projet de loi sur le Grenelle de l'environnement, de mettre en place un plan d'urgence pour la préservation des abeilles dès 2009 et d'exempter les cultures mineures du plan de réduction des pesticides.

L'amendement adopté stipule qu' « un plan d'urgence en faveur de la préservation des abeilles sera mis en place en 2009 et s'appuiera notamment sur une évaluation toxicologique indépendante relative aux effets, sur les abeilles, de l'ensemble des substances chimiques ». Il précise également qu'une « interprofession de la filière apicole sera mise en place en vue de mieux structurer la profession apicole ainsi qu'un institut scientifique et technique de l'abeille ».


La secrétaire d'État à l'Écologie, Chantal Jouanno a donné un avis favorable à l'amendement sénatorial.


Les cultures mineures exemptées

Concernant la réduction de l'usage des pesticides dans l'agriculture préconisé par l'article 28 du texte, les sénateurs ont adopté un amendement du groupe Union centriste visant à en exempter les cultures « dites mineures » (petite cultures maraîchères de légumes, primeurs ou fruits).

Cet amendement défendu par Daniel Soulage (UC, Lot-et-Garonne) et soutenu par le gouvernement a été vivement dénoncé notamment par l'association de défense de l'environnement MDRGF (Mouvement pour le respect des générations futures). Deux autres amendements (228 et 678) visant également à limiter la réduction de pesticides et qui avaient alarmé l'association, ont été retirés.


L'examen en première lecture du projet de loi sur le Grenelle 1 de l'environnement doit s'achever vendredi et le texte voté mardi.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier