FNPF : un congrès d'ouverture

C'est au pays du kiwi que l'édition 2011 du congrès de la Fédération nationale des producteurs de fruits s'est déroulée les 26 et 27 janvier derniers. Après une année 2010 un peu meilleure que 2009, « qui a fait des dégâts et marque encore les esprits, le bilan de la saison passée aura été riche en débats et en discussions, un peu moins en euros », a précisé le président de la FNPF Bruno Dupont, rappelant au passage les difficiles campagnes de la pêche et de la cerise. Dans son allocution de bienvenue, Jean-Luc Capes, président de la FDSEA des Landes, a bien insisté sur « le revenu des agriculteurs qui n'est pas à la hauteur de leurs investissements ». François Lafitte, responsable de la section fruits du département, s'est montré convaincant en soulignant que le syndicalisme est important pour revendiquer, ajoutant que « le fait d'être ici, tous ensemble, nous permet de nous rencontrer pour créer l'avenir. Cependant, il ne faut pas qu'il y ait de faux-semblants. Il y a des choses qui ne vont pas, il faut se les dire ». La présence de Bruno Le Maire à Dax a réconforté quelques esprits, tant celui-ci multiplie les déplacements et s'implique dans les dossiers agricoles depuis son arrivée rue de Varenne. Et c'est en connaissance de cause qu'il s'est exprimé sur les dossiers de la compétitivité, la garantie du revenu des producteurs, la coopération au sein de la filière et les négociations à l'international.
A lire sur Réussir Fruits & Légumes n° 303

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier