Froid : Hausse probable du prix des légumes

Gel et neige pourraient entraîner une augmentation des prix des légumes qui se font de plus en plus rares sur les marchés.

« On ne peut pas récolter les légumes en plein champ. Quand il fait trop froid, la plante est ralentie, ne murit pas vite. Il y a donc moins de quantité », d'où une hausse prévisible si les intempéries devaient perdurer, estime Yvon Auffret, directeur du Cerafel, qui regroupe 8 organisations de producteurs bretons, soit près de 2.500 exploitations en fruits, légumes frais, horticulture et plants de pommes de terre. La commercialisation est également freinée par les problèmes de transport des marchandises.

« Les légumes vont être plus chers. Il y en aura peu à vendre », explique de son côté Thierry Merret, président de la FDSEA du Finistère, qui espère que la grande distribution « margera un peu moins ».

« Les agriculteurs espèrent qu'il n'y aura pas trop de froid et de perte de production », souligne-t-il. Quand à la neige, elle n'est pas redoutée par les agriculteurs car « elle forme un écran protecteur contre le gel », selon M.
Merret.

En février 2010, période de neige et de grand froid, le prix maximum de la tête de chou-fleur avait atteint 1,70 euro contre 1 euro aujourd'hui.


Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier