Fruits et légumes : La France et l'Espagne réclament une nouvelle régulation

Les ministre français et espagnole de l'Agriculture réclament « une nouvelle régulation européenne des marchés de fruits et légumes », avec notamment une assurance de revenu pour les producteurs en période de crise.

Bruno Le Maire et Rosa Aguilar présenteront en détail leurs propositions d'ici au prochain Conseil des ministres de l'Agriculture le 20 septembre, indique-t-ils dans un communiqué commun.

Ils proposent notamment « des outils de gestion de crise renouvelés », comme « des dispositifs d'assurance revenu pour aider les producteurs à faire face à des périodes de crise, tels des fonds de mutualisation ou des dispositifs destinés à stabiliser les revenus des producteurs, à l'instar de ce qui existe dans les domaines climatique et sanitaire », explique le communiqué.

De même, en période de crise grave sur un marché, ils prônent « la mise en oeuvre immédiate et sur financement communautaire d'actions de communication et de promotion permettant de rassurer le consommateur, d'encourager la consommation de fruits et légumes et d'accompagner la commercialisation des produits ».

Garantir la libre-circulation des marchandises

Les deux ministres préconisent aussi « une transparence accrue sur les marchés de fruits et légumes » avec la mise en place d'un « outil d'information actualisé et réactif », ou encore une « meilleure organisation de la production » qui nécessite une adaptation du droit européen de la concurrence.

Par ailleurs, Bruno Le Maire et Rosa Aguilar « décident de veiller à la pleine application des normes communautaires dans les deux pays afin de garantir la libre-circulation des marchandises », ajoutent-ils.

Bruno Le Maire doit présenter mercredi un plan de sortie de crise aux producteurs de fruits et légumes.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier