Hausse des coûts de production : Le secteur des jus de fruits tendu

Le secteur des jus de fruit est actuellement tendu, selon leur interprofession Unijus qui « tire la sonnette d'alarme » en raison des hausses des coûts de production (cours du jus de fruit et emballage) et alors que les prix de vente aux consommateurs sont restés stables.

Dans un communiqué, Unijus ne précise pas si cette tension va se traduire par une hausse des tarifs de vente au distributeurs, et par la suite du prix de vente, ou une baisse du résultat des sociétés. « L'interprofession n'a pas à se prononcer, seulement à informer de cette situation, chaque entreprise est libre de ses choix », explique Jacques Antoine, secrétaire général d'Unijus.

Le secteur est confronté à une « forte augmentation du prix des frutis et des produits dérivés » en raison de mauvaises récoltes liées à la météo. La production d'orange brésilienne (80% des approvisionnements) est en baisse de 20%, celles de Floride ou de Californie ont baissé de 8%. Conséquence « la tonne de FCOJ (Frozen concentrated orange juice qui permet de faire du jus »à base de concentré« ) se paie 2.500 dollars arrivée au port de Rotterdam, contre 1.000 dollar en octobre dernier », précise M. Antoine. Idem pour l'ananas passé de 1.600 dollars la tonne au début de l'année à 2.200 dollars/t en juin, après une mauvaise récolte en Thaïlande.

Le renchérissement du dollar par rapport à l'euro n'arrange pas non plus les industriels du jus de fruit qui paient tout en dollar sauf les pommes et le raisin. Le prix des emballages est aussi à la hausse en raison de la « dégradation de la parité euro/dollar, de la hausse du coût de l'énergie et des matières premières », selon Unijus qui anticipe une hausse du coût du carton à court terme de 15 à 20%.

Dans le même temps, les prix de vente aux consommateurs sont restés stables. Le prix moyen est de 1,51 euro/l pour le pur jus, contre 1,50 euro/l en 2004, les jus à base de concentré sont proposé à 0,91 euro/l (idem en 2004). Quant aux nectars, ils se vendent 0,86 euro/l contre 0,78 en 2004.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier