Intempéries : 300.000 hectares touchés selon la FNSEA

Intempéries : 300.000 hectares touchés selon la FNSEA

La FNSEA estime à plus de 500 millions d'euros les dégâts agricoles causés par les intempéries qui affectent actuellement une bonne partie de la France, notamment le sud-ouest.

"Il faudra affiner tout ça mais on estime aujourd'hui que ça (les dégâts) pourra se monter à plus de 500 millions d'euros parce qu'il y a près de 300.000 hectares en France qui sont aujourd'hui, ou bien détruits, ou alors qui n'ont pas pu être semés", a déclaré Xavier Beulin sur Europe 1.

"Avec 1.500 euros par hectare ça va très vite", a-t-il relevé. "Au-delà de ça il y aura malheureusement des pertes de fonds parce qu'on a eu, en plus des pluies torrentielles, des orages de grêle dans beaucoup de régions".  Car pour certains arboriculteurs et viticulteurs, non seulement la récolte de l’année est détruite mais  les deux prochaines pourraient également être compromises.

Face à ces pertes, le syndicat agricole compte faire appel  à la solidarité nationale à travers le Fonds des calamités agricoles et aux assureurs.  "On va également mettre en place des dispositifs de solidarité, en particulier pour les éleveurs parce que malheureusement ils sont toujours, avec leurs animaux, les premières victimes", a souligné le responsable syndical.

Dans certaines vallées inondées depuis quelques mois, les éleveurs ne disposent plus de fourage et doivent "absolument trouver une alimentation complémentaire", selon M. Beulin.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires