L'EPV peut réguler l'alternance

Nicolas Douzy et Fanny Calmels

L'EPV peut réguler l'alternance
L'extinction sur points végétatif régule l'alternance du poirier en augmentant la production les années théoriques d'alternance. - © Réussir Fruits & Légumes

L'extinction sur points végétatifs (EPV) est une technique utilisée pour réguler le phénomène d'alternance de production. Plusieurs essais ont été menés sur cette technique dans différentes stations d'expérimentation.

Malgré la réduction du verger de poirier en France, l'espèce suscite toujours un intérêt chez les producteurs de fruits à pépins car le cours de la poire est mieux valorisé et plus régulier que celui de la pomme.Le coût de production augmente en raison de la densification des vergers, de l'itinéraire cultural, de la mise en place de filets paragrêle et de la hausse du coût de la main-d'oeuvre. Le retour sur investissement reste plus tardif qu'en pomme en raison de la lenteur de la mise à fruit et de l'irrégularité de production de certaines variétés. Avec l'absence d'une dynamique variétale, ce constat est un des freins à la plantation ou au renouvellement du verger de poirier.Le système axe centrifuge, mis en place sur pommier, a été transposé sur poirier dans le but d'avoir un arbre équilibré grâce à une vigueur maîtrisée, une mise à fruits plus rapide et une meilleure gestion de l'alternance. Cependant, de nombreuses variétés restent sensibles à cette alternance de floraison et de production. Des rendements réguliers permettraient d'améliorer la rentabilité économique des vergers. La régulation du nombre de bourgeons fructifères par arbre pourrait, hors accident, sécuriser la production annuelle. Tel est l'objectif de l'optimisation des techniques influençant la maîtrise de la charge.

Lire la suite dans le numéro 356 de Réussir Fruits & Légumes

Source Réussir Fruits et Légumes

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier