La pêche peine face au Dephy

Maude Le Corre

La pêche peine face au Dephy
L'utilisation d'un outil à dent pour le désherbage du rang permet aussi d'ouvrir le sol quand il est battant. - © Maude Le Corre

«La réduction des Indices de fréquence de traitement (IFT), indicateur choisie dans le cadre d'Ecophyto n'est pas chose aisée en pêche et nectarine », explique Pascal Borioli, directeur du GRCeta Basse Durance, au cours de la demi-journée consacrée à la restitution des cinq années de résultats du réseau Dephy ferme pêche du GRCeta Basse Durance. Les dix producteurs du réseau mettent pourtant en oeuvre plusieurs leviers. La confusion sexuelle contre la tordeuse orientale est le principal levier actuel de réduction des IFT, sans pour autant affranchir les producteurs d'une couverture chimique de la G2.

Lire la suite dans le numéro 356 de Réussir Fruits & Légumes

Source Réussir Fruits et Légumes

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires