La tomate industrie a besoin de nouvelles surfaces

Guy Dubon

La tomate industrie a besoin  de nouvelles surfaces
- ©

La filière tomates de transformation veut relancer la production de tomates de transformation.

Après la crise, la filière tomate industrie retrouve sa dynamique avec un objectif de production de 200 000 tonnes. « Nous avons de la place pour de nouveaux producteurs et de nouveaux volumes, précise André Bernard, le président de la Sonito (NDLR : l'interprofession de la tomate destinée à la transformation). Le marché est en croissance et nous avons une origine France à valoriser ». En effet, le marché national est de 1,2 million de tonnes pour une production française de 165 000  tonnes en 2015. Ainsi, la filière tomate destinée à l'industrie a besoin de nouvelles surfaces. « Il manque 150 à 200 hectares de tomates en France dont 50 à 100 hectares rien que dans la Drôme, un département qui a été dans les années 1990 un gros producteur de tomates destinées à la transformation », constate Robert Giovinazzo responsable technique à la Sonito.

Lire la suite dans le numéro 359 de Réussir Fruits & Légumes.

Source Réussir Fruits et Légumes

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier