Lancement des logos «Fruits et légumes de France» et «Pommes de terre de France»

SC

Lancement des logos «Fruits et légumes de France» et «Pommes de terre de France»

Les interprofessions Interfel (fruits et légumes) et CNIPT (pommes de terre) viennent de lancer, à l’instar des filières animales, les logos «Fruits et légumes de France» et «Pommes de terre de France». Une démarche qui garantit l’origine française des produits.

Ces deux logos ont été dévoilés à l’occasion des Assises des fruits et légumes frais. Dans la lignée de «  Viandes de France » et « Fleurs de France », cette démarche collective des interprofessions offrira au consommateur une garantie sur la traçabilité et l’origine française des fruits et des légumes. Le logo s’adresse exclusivement aux produits frais.

La mise en place de ce logo fait partie du «pacte d’engagement» lancé par la  filière fruits et légumes. Il comprend 9 engagements pour relancer la consommation. La filière s'engage notamment à adapter la production aux attentes des citoyens (moins d’intrants, plus de bio, pas d’OGM) et donc à développer des traitements de lutte biologique intégrée, dites de «bio contrôle».

La filière s’engage également à réduire le gaspillage alimentaire. D’après une enquête réalisée par le cabinet « Ressard consultants »,  en partenariat avec l'Inra,  la perte serait de 12 % entre le lieu de production et le point de vente final. Sur 100 kilos de fruits et légumes prêts à être récoltés 88 kilos vont entre les mains des consommateurs.

Enfin, la filière voudrait renforcer les signes officiels de qualité, multiplier les opérations de promotion de la consommation type «un fruit à la récré» et développer la contractualisation et la valorisation de la production française à l’étranger.

legumes_de_france

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 1

Robin28

on parle de diminuer le gaspillage mais sur les pommes de terre lavées, la moindre tache ou imperfection et ça part en déchets !!! c'est aux responsables des Grandes Surfaces qu'il faut dire de moins gaspiller, eux qui refusent des camions sous prétexte que les pommes de terres ne sont pas nikel comme des œufs, sans défauts.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier