Le Brexit plonge la filière dans le flou

Adrien Lasnier

Le Brexit plonge la filière dans le flou
La dévaluation de la livre sterling risque de provoquer une hausse des prix des fruits et légumes sur le marché britannique. - © Tesco

Le Royaume-Uni, gros importateur de fruits et légumes français et européens, souhaite quitter le marché unique. Les répercussions de ce départ restent encore inconnues, mais les expéditeurs sont attentifs à une éventuelle perturbation du marché provoquée par la chute de la livre sterling.

Le 23 juin, les électeurs britanniques ont fait part de leur souhait de quitter l'Union européenne (UE). Depuis cette date, l'incertitude est de mise pour les filières exportatrices françaises, le Royaume-Uni étant une importante destination d'export. En 2015, d'après une étude de FranceAgriMer, le marché britannique est ainsi la quatrième destination des fruits français, derrière l'Espagne, l'Allemagne et la Suisse. Il est également la troisième destination des légumes français, après l'Allemagne et la Belgique. Ainsi, la France exporte 306 millions d'euros de fruits et légumes à destination du Royaume-Uni (190 M€ de fruits et 116 M€ de légumes).

Lire dans la suite dans le numéro 364 de Réussir Fruits & Légumes.

Source Réussir Fruits et Légumes

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier