Le débat sur les prix, un faux débat

Les résultats de plusieurs enquêtes auprès des consommateurs européens, comme celle du Credoc en France ou de l'Amárach Research en Irlande, confirment que le prix des fruits et légumes frais est un critère essentiel dans les décisions d'achat des consommateurs.

Mais Freshfel, association européenne pour les fruits et légumes frais, souhaite corriger ce problème de perception et objectiver le débat en replaçant le prix des fruits et légumes en perspective du prix d'autres produits alimentaires. Car la part des dépenses des ménages pour l'achat de fruits et légumes frais est faible, comparé au budget consacré aux autres denrées ou aux dépenses totales de consommation des ménages. Les données des organismes nationaux des statistiques sur le coût de la vie dans les différents pays européens confirment que les dépenses moyennes hebdomadaires des ménages pour l'alimentation et les boissons non alcoolisées s'élèvent à environ 15 % et que la part des fruits et légumes ne représente guère plus que 1,5 % des dépenses totales hebdomadaires.

« Ces pourcentages des dépenses démontrent qu'il est temps de démystifier ce débat et de clarifier la situation auprès des consommateurs. Les prix des fruits et légumes frais sont placés de manière inexplicable au centre des préoccupations des consommateurs compte tenu de la part du budget des ménages consacré à l'achat de fruits et légumes, alors qu'il y a toujours lieu en parallèle de rappeler aux consommateurs tous les avantages d'une alimentation riche en fruits et légumes frais que ce soit pour des aspects de nutrition ou de santé, d'environnement, de durabilité, etc. Tous ces éléments doivent être mis en évidence pour convaincre le consommateur de leur bon choix en achetant des fruits et légumes frais », commente Luc Clerx, président du groupe de travail Promotion, image & communication de Freshfel.

Lire la suite sur Réussir Fruits & Légumes n° 306

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier