Le pruneau d'Agen fait le point

Adrien Lasnier

Le pruneau d'Agen fait le point
Jacques Pomiès, président du Bureau interprofessionnel du pruneau, a invité Mathieu Blin, manager du club de rugby agenais. - © Adrien Lasnier

La 46ème Journée du Pruneau a réuni les acteurs de la filière autour de présentations techniques et économiques. Un premier bilan du plan de reconquête a été présenté.

La 46ème Journée du pruneau, au parc des expositions de Villeneuve-sur-Lot (47) le 21 janvier dernier, a attiré de nombreux acteurs de cette filière emblématique du Lot-et-Garonne.  Après des années difficiles, le pruneau d'Agen a nettement relevé la tête, à l'image de ses cours. Le plan de reconquête de la compétitivité (PRC) n'y est pas étranger. « La santé du verger et le PRC sont nos deux missions centrales », a annoncé Maud Delavaud, technicienne au Bureau interprofessionnel du pruneau (BIP). Différents travaux de recherche s'inscrivant dans le cadre du PRC ont été présentés, comme ceux menés par la plate-forme expérimentale Agrotec pour améliorer l'efficacité du séchage des pruneaux, et ainsi diminuer les coûts énergétiques.

De nouveaux concurrents

Laurent Roche, du Ctifl, a exposé les évolutions de la filière pomme concernant la conception et la conduite du verger, dans le but d'augmenter la productivité, en évoquant une application possible aux pruniers. Yves Jégourel, maître de conférences à l'Université de Bordeaux (33), a présenté aux producteurs sa vision de l'économie du pruneau français, dans un contexte mondialisé : « Je suis impressionné par le travail fourni par la filière pour maintenir sa compétitivité. » Il a également mis en garde les producteurs contre l'arrivée possible de nouveaux concurrents sur le marché, attirés par des cours élevés. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll et le secrétaire d'Etat au commerce extérieur Matthias Fekl ont fait une apparition par message vidéo. Matthias Fekl a salué « l'action engagée autour du PRC, qui porte d'ores et déjà ses fruits ». Stéphane Le Foll a assuré que la région et l'Etat seront aux côtés des producteurs, et s'est engagé à venir en Lot-et-Garonne après le salon de l'Agriculture pour saluer le travail de la filière.

Source Réussir Fruits et Légumes

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier