Le raisin se couvre

Maude Le Corre

Le raisin se couvre
Les filets paragrêle sont déployés sur toute la durée des risques de grêle même après la récolte pour protéger les bois de taille. - © Maude Le Corre

Protection contre la grêle, contre la pluie, réduction des traitements phytosanitaires ou encore recherche de précocité, les raisons de couvrir ses vignes se multiplient.

Chaque année des hectares de raisin de table se font dévaster par des orages de grêles ou de pluies. Cette année l'Hérault a été touché. Pourtant, ces aléas climatiques poussent certains producteurs à couvrir leurs vignes. Filets paragrêle, bâches antipluie ou tunnels, les solutions existent ou sont en expérimentation. Le Sud-ouest, région la plus touchée par les orages de grêle, concentre la majorité des surfaces en paragrêle. Sur les 1 000 ha de raisin de table du Tarn-et-Garonne, près de la moitié est couverte par des filets. « Depuis 2010 chaque nouvelle plantation est équipée de filets paragrêle, témoigne Gilles Adgié, de l'AOP Chasselas de Moissac. Ce choix garantit de préserver la récolte mais aussi le bois de taille pour l'année suivante. Producteurs et metteurs en marché ont l'esprit tranquille ». Sur des variétés sujettes aux coups de soleil comme le Chasselas, la couverture par des filets diminue les brûlures et les bronzages.

Lire la suite dans le numéro 365 de Réussir Fruits & Légumes.

Source Réussir Fruits et Légumes

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier