Légumes : Coût du travail : les producteurs attendent du concret

SC

Légumes : Coût du travail : les producteurs attendent du concret

Pour lutter contre les distorsions de concurrence avec leurs principaux concurrents européens, les producteurs de légumes réclament la mise en place de l'exonération à 100% des charges patronales sur le travail saisonnier.

Dans un communiqué, les producteurs de légumes, affiliés à «Légumes de France»* rappellent qu'ils subissent des distorsions de concurrence «massives», dues à des différences de coût du travail allant, selon eux, de 1 à 2 avec leurs principaux concurrents européens. «Ces distorsions intracommunautaires sont sans commune mesure avec celles qui s'exercent à l'international : la différence de coût du travail saisonnier est de 1 à 15 entre la France et le Maroc » rappellent-ils.

Or, le président de la République et le ministre de l'Agriculture se sont engagés à agir pour diminuer ces distorsions, notamment en mettant en place une exonération à 100% des charges patronales sur le travail saisonnier, applicable dès janvier 2010.

Les producteurs réclament la concrétisation de cette mesure qui n'est, à ce jour, pas acquise mais estiment qu'elle n'est qu'une réponse partielle aux enjeux de distorsions de concurrence. Ils réclament donc, notamment dans le cadre de la Loi de Modernisation Agricole , des solutions sur le coût du travail permanent.

* Section spécialisée légumes de la Fnsea

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier