Les grossistes contestent les propos du ministre

Les grossistes en fruits et légumes ont réagi aux propos du ministre de l'Agriculture, qui a promis, le 23 août devant les producteurs dans les Pyrénées-Orientales un durcissement des sanctions contre les opérateurs commerciaux qui prennent des commandes sans prix de vente ni bons de commande, visant notamment les grossistes. Dans un communiqué publié le 26 août, l'Union nationale du commerce de gros en fruits et légumes (UNCGFL) a déclaré « ne pouvoir ni comprendre ni accepter que l'État et certains de ses services se défaussent » ajoutant que « la profession n'accepte pas d'être rendue responsable de deux problèmes criants qui relèvent de sa compétence : la compétitivité de la production française et la disparition des dispositifs de régulation. »

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires