Les OAD sont en plein boom

Maude Le Corre

Les OAD sont en plein boom
La base de données du GIS Fruits compte 64 OAD destinés à l'arboriculture, dont 62 % est déjà disponible. - © Réussir Fruits & Légumes

Les outils d'aide à la décision — ou OAD — recouvrent un vaste champ d'outils visant à renseigner le producteur. En pleine expansion, les programmes de recherche foisonnent pour les développer dans tous les domaines.

Les outils d'aide à la décision (OAD) sont utilisés de longue date dans le monde arboricole. Mais la demande pour de tels outils est croissante, tant de la part des producteurs, que des conseillers ou des chercheurs. Le GIS Fruits a consacré la première journée sur cette thématique fin novembre à Paris. « Si on prend en compte la définition élargie d'un OAD, outil qui permet à l'arboriculteur de prendre une décision, le champ de l'existant est vaste, il va des sondes en verger aux tests amidon pour déclencher la récolte, en passant par les modèles de prévision des risques phytosanitaires », commente Anne-Sophie Poisson, du GIS Fruits.

Décisions tactiques ou stratégiques

Mais le champ exploré par les équipes de chercheurs l'est encore plus. Il concerne bien sûr les modèles, qui sont le premier outil qui vient en tête quand on parle d'OAD. Les modèles en développement présentés pendant cette journée ont pour objectif de raisonner la fertilisation azotée, comme N-perenne, d'adapter la dose de produits phytosanitaires à un volume de végétation avec Pulvarbo, ou encore de mieux piloter l'éclaircissage en pommier. Ces outils ne génèrent pas de données, ils les compilent pour rendre compte, le plus justement possible, de mécanismes complexes.

Lire la suite dans le numéro 358 de Réussir Fruits & Légumes.

Source Réussir Fruits et Légumes

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier