Les prix agricoles à la production diminuent en septembre

Les prix agricoles à la production diminuent en septembre
Le prix des bovins se redresse

D’après l’Insee, en septembre, les prix agricoles à la production ont baissé de 0,8 % par rapport à août. Sur un an, ils progressent de 3,9 %.

Le prix des céréales décroît en septembre (-1,2%) tout en se maintenant à un niveau élevé, estime l’Insee. Cette baisse des cours tient notamment à des ventes massives de contrats à terme sur les marchés financiers. En outre, le blé tendre russe est compétitif à l’export, au sein d’une offre mondiale importante. Au contraire, les prix des oléagineux augmentent (+1,7%) du fait d’une demande vigoureuse, alimentée par des besoins en huile végétale.

Cereales

Prix à la production des céréales

Le prix du vin baisse légèrement (-1,6%) du fait d’une baisse des cours des vins de qualité diminue tandis que le prix des vins de table augmente.

Le prix de la pomme de terre chute…

 Le prix de la pomme de terre accuse un retrait sensible (-16,6 %) par rapport à l’année dernière à la même  période, après avoir augmenté pendant plus d’un an du fait d’une  production abondante en Europe du Nord-Ouest, contrairement à celle de la saison précédente.

Le prix des fruits frais diminue un peu en glissement annuel (-1,1 %). Le prix de la pomme chute sous l’effet de la concurrence européenne et d’une demande modérée. En revanche celui du raisin augmente, notamment le raisin noir.

Côté légumes frais, les prix baissent de 9,1% en septembre en glissement annuel. Les prix des légumes d’été  diminuent (salade, tomate) : leur production reste importante en cette fin de saison alors que la demande est faible. L’oignon s’est récolté en abondance cette  année, ce qui se traduit par une chute du prix.

Celui des bovins continue de se redresser …

 

Porcins

Prix de production des porcins et des gros bovins

En données corrigées des variations saisonnières, le prix des animaux augmente faiblement en septembre  (+0,2 %). Le prix des bovins continue de se redresser  du fait de la demande à l’export adressée aux principaux pays producteurs de l’Union Européenne. Le prix  des veaux recule sous l’effet d’une offre excédentaire.

Celui des volailles continue de baisser après la hausse notable des trimestres précédents. Le prix des œufs se replie également après une vive hausse au cours des derniers mois.

 

Et le prix d’achat des moyens de production  continue de croître

 Le prix des consommations intermédiaires augmente  très légèrement en septembre par rapport à août, en raison notamment de la hausse du prix de l’énergie.

Prix d'achat des moyens de production agricole

Les prix des engrais et des aliments pour animaux affichent une hausse sensible sur un an. Celui des investissements est quasi stable.

Source Insee Conjoncture septembre 2011

Sur le même sujet

Commentaires 2

Beber12

Il y a 25 ans, je vendais des broutards 16 francs le kilo. Le dernier lot vendu la semaine dernière est parti à 2,30 euros. Pareil ! C'est pas le cas des factures MSA, assurance,etc,....

AZEIHMER

EN 1987 LE PRIX DU LAIT ETAIT DE 1,95FR
CELUI DU BLE A LA RECOLTE 119,30FR
LE VEAU D'ENGRAISSEMENT DE 8JRS DE 40KG 1600FR
LA VACHE DE REFORME 21FR LE KG DE CARCASSE
ALORS 24 ANS APRES JE VOUS LAISSE CALCULER L'EVOLUTION A MOINS QUE CE NE SOIT UNE DEVALUATION.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier