Provence : Obsèques symboliques des agriculteurs à la veille d'une réunion nationale

Des producteurs de fruits et légumes des Bouches-du-Rhône ont procédé à l'enterrement symbolique des agriculteurs de Provence en jetant un petit cercueil dans le Rhône, à la veille d'une réunion entre les acteurs de la filière et le ministre de l'Agriculture.

Environ 300 agriculteurs selon les organisateurs, membres de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) ou Jeunes agriculteurs (JA), ont voulu prévenir les autorités. « Si rien n'est fait, la moitié ou plus des producteurs du Sud-Est vont disparaître », a estimé Claude Rossignol, président de la FDSEA des Bouches-du-Rhône.

« La perte avérée au 31 août pour les producteurs de fruits et légumes des Bouches-du-Rhône était de 85 millions d'euros. On n'a jamais été touchés comme ça. Cette année, ce sont tous nos produits qui sont touchés », a-t-il dit. « Alors symboliquement, on enterre aujourd'hui l'agriculture régionale ».

Les producteurs ont d'abord bloqué l'entrée de la RN 113 à Arles (Bouches-du-Rhône) et déversé des fruits et des légumes sur la chaussée, provoquant des embouteillages conséquents. Huit kilomètres de bouchon étaient formés à l'entrée d'Arles en venant de Marseille, selon le Centre Régional d'Information et de Coordination Routières Méditerranée.

Les producteurs ont ensuite, du haut d'un pont, jeté dans le Rhône un petit cercueil. Un peu plus tôt, ils s'étaient rendus dans un magasin Leclerc à Arles, « symbole de tout ce qui est anti-coopération agricole », selon M. Rossignol. Ils y ont vérifié les prix et provenance des fruits en vente dans les rayons, sans créer d'incidents.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires