Revenu agricole : Ce n'est qu'un rattrapage !

Selon les comptes officiels, le revenu agricole se serait nettement redressé en 2010. Mais l'embellie n'est qu'un rattrapage et cache de fortes disparités.
La variabilité des revenus agricoles se confirme. La forte hausse du revenu moyen des exploitations professionnelles en 2010, estimée à 66 %, suit deux années de baisses cumulées de 46 % entre 2007 et 2009. « Cela va dans la bonne direction mais pour tous les agriculteurs de France, c'est d'abord un rattrapage parce qu'ils ont connu en 2009 une crise épouvantable », a déclaré Bruno Le Maire, ministre de l'agriculture.
En effet, au total, le revenu 2010 demeure inférieur à celui de 2007 et celui-ci reste inférieur de 10 à 15 % au revenu moyen des Français. Compte tenu des niveaux de revenu très bas atteints en 2009 dans une majorité d'exploitations, la situation actuelle conduit à des variations relatives très fortes.
La succession de fortes évolutions de sens inverse depuis le milieu des années 2000 conduit à dépasser les analyses annuelles au profit de calculs de tendances à moyen terme plus significatives. Les statistiques agricoles, qui examinent les moyennes triennales des revenus moyens par actif non salarié, montrent que l'évolution de 2010 se situe dans le prolongement de la tendance baissière des cinq dernières années (- 5 % par an). « Beaucoup d'agriculteurs vont tomber de leur chaise quand ils vont voir ces chiffres », a commenté le nouveau président de la FNSEA, Xavier Beulin. Quand je vois ce qui se passe dans la production porcine, laitière, bovine, les éleveurs vont être désabusés et se demander s'ils ne sont pas sur une autre planète », a-t-il poursuivi. En effet derrière ces chiffres se cachent de fortes disparités.
Lire la suite sur Réussir Fruits & Légumes n° 302

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires