Une récolte de pêche dans la moyenne européenne

Avec une prévision de 2 855 307 tonnes annoncée début mai à l'occasion du Medfel, la récolte européenne de pêches et nectarines reste dans un registre de volumes similaire à celui de l'année passée (2 800 382 t en 2010) et de la moyenne de ces cinq dernières années (2 841 409 t/ moyenne 2005-2009).
Même si l'hiver a été bien présent en France, dans le Nord de l'Italie et de l'Espagne, la floraison s'est déroulée sur des dates normales soit 10 à 12 jours plus tôt qu'en 2010. En Andalousie et surtout au Maroc, les pêchers ont même souffert du manque de froid hivernal. Quant aux pluies abondantes survenues mi-mars, elles n'ont pas particulièrement affecté le potentiel de production. « Elles ont au contraire permis de faire un bon plein du sol avant le démarrage de la végétation. A partir de fin mars et courant avril, des vagues de chaleur ont même accéléré le développement végétatif et les premières récoltes ont débuté autour du 20 avril sur Séville », a commenté Eric Hostalnou de la chambre d'Agriculture du Roussillon.
Lire la suite dans Réussir Fruits & Légumes n° 306

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier