Julie Chevalier ne s’installe pas, elle s’arrache !

Raphaël LECOCQ & Anne Sophie LESAGE

Chargement du player...

Création d’un Gaec avec son père, production portée à quatre viandes (bœuf, mouton, porc, volaille), transformation à la ferme, embauche d’un boucher, vente directe : du haut de ses 25 ans, Julie Chevalier va passer à 25 heures par jour à compter de février 2017, date de son installation à Saint-Sulpice (58). PS : elle sélectionne aussi le Suffolk.

Sur le même sujet

Commentaires 1

Maxime Fleury "DENREE318"

bon courage , ne pas perdre de vue la vie de famille

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier