Analyse des coûts : Dans les coûts, tout est bon!

CER France Gérer pour Gagner, Daniel Causse, expert-comptable

Avant les quotas laitiers et la réforme de la Pac, l'analyse des marges brutes avait le vent en poupe. Puis, dans les années 1990, c'est l'analyse globale du système de production qui s'est imposée. Aujourd'hui, avec la libéralisation des marchés, c'est le retour en force de l'analyse sectorielle. Heureusement, un bon gestionnaire n'oublie pas ses fondamentaux. Et dans les coûts, c'est comme dans le cochon, “tout est bon !” L'approche du coût de revient et du coût de production a toujours permis à un chef d'entreprise de se situer par rapport à son marché, par rapport à ses collègues, et c'est en cela que leur mise en lumière est indispensable. De même, nous n'oublierons pas que, dans les petites exploitations, la valorisation de la main-d'oeuvre familiale, la répartition des charges communes, sont un frein à cette approche. De cette analyse vont déboucher de nouvelles décisions qui sont, elles, issues d'outils complémentaires, tels que le coût d'opportunité ou le coût marginal. Un nouveau cheminement à adopter.

Source CER France, Gérer pour gagner

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires