Bientôt un colloque sur la gestion des risques

Lise Monteillet

orage sur un champ de céréales

Le 1er évènement international consacré à la gestion des risques en agriculture aura lieu les 22 et 23 février à Paris. Il est organisé par la chaire « management des risques en agriculture », qui rassemble UniLaSalle et Groupama Paris Val de Loire.

« Les agriculteurs qui ont une claire perception des risques sont marginaux », estime Eric Gelpe, directeur général de Groupama Paris Val de Loire. Pourtant, l’agriculture est certainement le secteur économique « qui subit le plus grand nombre de chocs », rappelle-t-il. D’où l’importance d’avancer en la matière.  

Afin de faire le point sur l’état des connaissances et dégager des pistes de réflexions, la chaire « management des risques en agriculture » organise un colloque international à Paris, les 22 et 23 février. Il réunira des acteurs de la recherche, de l’assurance et des professionnels de l’agriculture. Cette chaire est le fruit d’une collaboration entre l’école UniLaSalle et l’assureur Groupama Paris Val de Loire.

Voilà plus de trois ans que ces deux organisations explorent ensemble la gestion des risques en agriculture. Ce colloque sera l’occasion de dévoiler les résultats de plusieurs projets d’étudiants. Par exemple, la perception des risques chez les jeunes agriculteurs a été analysée, tout comme les risques de dysfonctionnement des unités de méthanisation.

L’assurance récolte est au cœur de l’actualité mais ce colloque propose de penser le risque à une échelle plus large. « Le risque climatique fait office de point de cristallisation mais ce n‘est pas le seul risque auquel les agriculteurs sont exposés. Il existe aussi une multitude de façon de les gérer, au-delà de l’assurance », précise Eric Gelpe. 

Sur le même sujet :  Faut-il transférer une partie des aides PAC vers des outils de gestion des risques ?

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires