Le bilan patrimonial, un outil indispensable d’aide à la décision

Cerfrance Finistère

Le bilan patrimonial prend en compte les créances et les dettes existantes. Il s’appuie sur les objectifs et l’environnement global pour établir des recommandations. Alors faites le point pour vous projeter dans l’avenir !

Développer, structurer, protéger, transmettre un patrimoine. Autant d’étapes qui nécessitent de faire le point sur l’existant pour définir des stratégies et des actions à mettre en place. L’entreprise agricole met aujourd’hui en œuvre des capitaux importants et des structures juridiques parfois complexes, qui ne sont pas sans conséquences sur l’exploitant, sa famille et son patrimoine. Ces conséquences doivent être mesurées. De nombreuses interactions entre les patrimoines privés et professionnels ont lieu à l’occasion des investissements, de l’affectation du résultat, ou tout simplement des prélèvements privés. Les décisions importantes concernant ce patrimoine privé doivent être analysées en relation avec le patrimoine professionnel, essentiel pour les revenus, la prévoyance et la transmission.

Le bilan, utile à tout âge, permet d’analyser les risques et les conséquences de la situation ou d’un investissement, ainsi que de mesurer les bénéfices à en attendre. La méthode consiste à déterminer les objectifs et à analyser la situation. Il s’agit ensuite de proposer une stratégie adaptée et de définir les actions et produits à mettre en place.

Une méthode précise

Protéger sa famille, optimiser ses placements, sa fiscalité, préparer sa retraite… La transmission de l’entreprise ou celle des biens privés sont aussi des sujets d’interrogation Quels sont les objectifs et les besoins à court et long terme, lesquels sont prioritaires ?

Première question : l’analyse de la situation. Quel régime matrimonial ? Quelle situation familiale ? C’est elle qui définit la propriété des biens, et le degré de responsabilité.

Ensuite, c’est l’étude de la situation fiscale et patrimoniale : structure des revenus, nature et poids des impôts, situation patrimoniale reprenant :

• A l’actif : l’ensemble des biens, les placements et les investissement réalisés. Une attention particulière sera apportée aux contrats d’assurance-vie, composante importante des avoirs financiers aujourd’hui. Leur ancienneté et la détermination du bénéficiaire des fonds en cas de décès devront être prises en compte.

• Au passif : les emprunts privés. On tiendra également compte des emprunts professionnels, pour la responsabilité de l’exploitant d’une part, mais aussi pour le risque fiscal qu’ils peuvent représenter en cas de décès.

L’étude pourra aborder plusieurs angles de vue : rentabilité, déséquilibres, facilité de transmission, fiscalités s’appliquant…Cette analyse dégagera une vision d’ensemble, et les forces et les faiblesses actuelles du patrimoine. De là, selon ses objectifs, on pourra mettre en place une stratégie d’investissement, de protection ou de transmission.

Un conseil unique et personnalisé

Les conseils qui découlent de l’analyse patrimoniale mêlent souvent des solutions de nature juridique, financière et fiscale. Consultez votre conseiller en patrimoine pour bénéficier d’un point de vue en toute indépendance et de solutions multiples.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires