Menu
PleinchampTV Lettre d'info

Nos conseils pour recruter son bras droit… haut la main !

Christophe Delestre, directeur commercial et communication

Nos conseils pour recruter son bras droit… haut la main !
Il faut accepter de choisir un bras droit meilleur que vous dans certains domaines.

Vous êtes au four et au moulin, vous ne pouvez plus tout faire, vous souhaitez passer la vitesse supérieure… Vous décidez de recruter un bras droit. Comment trouver la bonne personne pour vous seconder et établir une bonne entente avec elle ?

Il arrive un moment où vous ne gérez que des problèmes quotidiens:

sollicitations pour vous demander une solution, votre avis, gérer des conflits, des réclamations, planifier en urgence des actions, écouter et accompagner vos salariés… Ce sont là les tâches qui figurent au quotidien d’un chef d’entreprise et souvent, à la fi n de la journée, vous avez le sentiment que vous n’avez pris aucune décision majeure pour votre exploitation.Cette situation risque de vous enfermer dans une posture “tête dans le guidon” où le développement,c’est-à-dire l’avenir de votre entreprise,passe au second plan.

C’est le moment d’engager une réflexion sur l’embauche d’un bras droit !Recruter une personne pour vous seconder peut également répondre à d’autres nécessités :

- fin de la période pionnière de l’exploitation,celle-ci grandit, elle a du potentiel, vous souhaitez passer la vitesse supérieure : vous ne pouvez assurer seul cette croissance,

- seul à la tête de votre exploitation,tout repose sur vous et personne n’est à l’abri d’un pépin de santé :vous souhaitez gérer le risque et rompre l’isolement,

- l’effectif et la compétence de vos salariés font que vous souhaitez étoffer la culture managériale,

- pas de repreneur potentiel au sein de la famille : vous souhaitez favoriser la transmission…

La problématique est alors de trouver une personne responsable et de confiance.

Quels critères de sélection ?

Une fois la décision prise de vous “armer d’un bras droit”,

vous devez vous interroger sur votre volonté et votre capacité à partager le pouvoir et répondre à deux questions fondamentales :

- qu’est-ce que j’attends exactement de mon bras droit ?

- quelle place suis-je réellement prêt à lui accorder ?

Les réponses à ces deux questions, en tenant compte de vos missions et de votre organisation actuelle et future souhaitée, vous permettront de cibler des critères de sélection pour identifier le candidat qui répondra le mieux au profil recherché.Au-delà de toutes les réponses que vous allez trouver, la caractéristique primordiale dans le recrutement d’un bras droit est la complémentarité.Rechercher son “clone” est une erreur, Il faut jouer la carte des différences pour les transformer en complémentarités:

- vous êtes un professionnel de votre métier, vous maîtrisez les techniques de production ? Vous rechercherez un second commercial si vous souhaitez développer des marchés (traditionnel,GMS, export…).

- vous êtes gestionnaire ? Vous maîtrisez le suivi administratif et technique l’exploitation? Vous rechercherez second à l’aise dans la relation manager votre équipe.

-vous aimez définir les orientations,nouveaux produits ? Vous rechercherez un second dont les compétences s’orientent davantage vers l’organisation…

La complémentarité va permettre combler des manques existants dans l’entreprise et d’améliorer la cohésion du binôme chef d’entreprise - second.

Il faut donc accepter de choisir un second meilleur que vous dans certains domaines.En plus de cette qualité, d’autres sont tout aussi importantes comme l’engagement,la solidarité, l’esprit d’initiative,la capacité à se remettre en cause, l’entraide et aussi la sincérité et la loyauté qui permettront d’instaurer la confiance entre le dirigeant et son bras droit.

L’arrivée de votre second

Une fois votre co-équipié recruté, en externe ou en interne (un second peut en effet émerger de l’équipe existante), vous devez soigner tout particulièrement sa prise de fonction pour réussir son intégration. Après la période de formation, à vous de lui laisser de la place le plus rapidement possible, de le mettre en avant de la scène auprès de votre équipe et aussi de l’extérieur. Par exemple :lui confier des responsabilités, des clients à enjeux… Cette approche, la démonstration par la preuve, le rendra légitime et lui donnera confiance dans sa fonction.

En plus, pour réussir l’intégration de votre second vous devrez :

- lui communiquer clairement, grâce à une fiche de poste, les tâches que vous souhaitez lui confier et celles que vous souhaitez conserver,

- prévenir en amont le plus tôt possible votre équipe de l’arrivée de votre prochain partenaire et communiquer clairement à tous votre nouvel organigramme,

- demander à votre équipe de faire preuve de patience et être vigilant aux conflits potentiels,

- mettre en place une communication interne qui passe par votre second pour éviter de le court-circuiter, et instaurer une totale transparence entre vous

,- lui faire confiance, lui laisser de l’autonomie,ne pas être tout le temps derrière lui à tout contrôler !

Autant de conseils à mettre en oeuvre pour crédibiliser votre décision et le choix de votre partenaire.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires