Une intervention technique aura lieu à partir de 14h00 sur le site. Il est possible que le site soit indisponible pendant quelques minutes. Merci de votre compréhension

Synthèse des mesures fiscales qui vont impacter vos revenus ou patrimoine à compter de 2012.

CER FRANCE 31 CER FRANCE 31

1- Hausse de 2% de la CSG sur lesrevenus du capital

 

C’est leprésident lui même qui l’a annoncé, la CSG sur les revenus du capital va êtreaugmentée de 2 points pour passer de 13,5 à 15,5%, visant à financer laprotection sociale.

Cettehausse est la 5ème hausse en 6 ans, puisque le taux de la CSG (CotisationSociale Généralisée) est passé de 10,3% en 2005 à 13,5% en octobre 2011

Avec cettenouvelle hausse de la CSG, le taux global d’imposition des revenus du capital,plus-values et dividendes, sera de 36,5%, voire 39,5% pour les intérêts deslivrets bancaires, comptes à terme et obligations. Cette hausse de 2 points dela CSG portera sur les produits de placement et les revenus du patrimoine, soit:

- lesrevenus de capitaux mobiliers

- les plusvalues de valeur mobilières (plus values sur les ventes d’action, d’OPCVM etd’obligation)

- lesintérêts des CEL,PEL de plus de 10 ans et PEP

- lescontrats d’assurance vie, les contrats ou bons de capitalisation

- lesplus-values immobilières

- lesrevenus fonciers

- lesrentes viagères

- et tousles revenus entrant dans la catégorie des bénéfices professionnels (agricoles…)

 

 Conseil :Les contributions sociales frappent votre revenu proportionnellement et nonselon un taux d’imposition progressif comme l’impôt sur le revenu. Si vouspossédez des revenus de source professionnelle (agricole…), optez dans lalimite de 5% de votre CA HT pour le rattachement des revenus de capitaux mobiliers éligibles et plus valuesde valeurs mobilières au bilan professionnel : Le taux de prélèvementsocial ne sera que de 8% et non 15.5% dans ce cas pour ces revenusrattachables.

 

2 – Plafonnement des nichesfiscales 

 

La loi definances pour 2012 abaisse à nouveau le plafond des niches fiscales pour leramener à 18 000 € et 4 % du revenu imposable.

A noter: Les services à lapersonne et les frais de garde d’enfant n’entrent pas dans l’assiette desniches fiscales ainsi plafonnées. Les prestations réalisées via notrecoopérative « interservices » bénéficient de ce statut fiscal etpeuvent ainsi vous faire profiter de réductions ou crédits d’impôts de 50% dumontant de la prestation réalisée !

 

3 – Abattement des droits desuccessions et de donations

 

Le plan derigueur budgétaire adopté fin 2011 à décidé du gel des barèmes d’impôt sur lerevenu, comme de celui des abattements des droits de successions et dedonations, qui ne bénéficieront pas d’une hausse due à l’inflation 2011.

Conseil : La loi du 29 juillet 2011 dégradel’intérêt de démembrer les contrats d’assurance vie (possibilité de transmettredésormais une fois 152 500 € par contrat « entier »), maisrenforce l’exonération des droits de mutation à hauteur de 75% de la valeur del’exploitation ou entreprise transmise à un héritier exploitant ou à un associéde société ayant conclu un engagement de conservation des titres. Si vous êtesconcernés, sachez profiter très rapidement de ces abattements globaux parenfant (près de 160 000 €)  ou de latransmission organisée  mêmepartiellement, de votre exploitation ou de vos actifs. Rien ne garantit leurpérennité au-delà de quelques mois peut être… 

 

N’hésitezpas à profiter des conseils de vos comptables et fiscalistes CERFRANCE 31.

 

Jacques ARTIS– Fiscaliste CERFRANCE 31.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires