La gestion des risques économiques en agriculture

VIVEA
Risques economiques

Les deux témoignages présentés sur cette fiche concernent les risques économiques en agriculture.

Témoignage d'un professionnel : Luc Smessaert, agriculteur, responsable d’un GAEC en polyculture élevage avec vaches laitières et grandes cultures dans l’Oise.

Il présente les risques économiques rencontrés et potentiels sur son exploitation, les solutions qu’il a mises en œuvre, ainsi que ses attentes pour mieux gérer les risques.

 

«  Sur 10 ans, le blé a varié, en prix payé de 100€ en 2009 à plus de 200€ la tonne en 2013, ça fait des grandes variations. À cela s’ajoute un niveau de charge très élevé, ça créé des problèmes de trésorerie dès que le prix baisse comme en 2014 et puis ça peut fragiliser fortement nos exploitations (…). On est de plus en plus vulnérable, c’est important aujourd’hui de mieux gérer les risques. La diversification, être en polyculture élevage est un atout face au risque économique (…), avec notre coopérative nous avons mis en place une dotation pour aléas pour avoir de la trésorerie. Aujourd’hui il y a besoin d’anticiper, la formation est nécessaire pour voir la globalité, pour éviter d’être vulnérable sur nos exploitations… »

                   

Vos moyens d’action : interview d'un expert,  Xavier Cassedanne, expert filière grandes cultures, Crédit Agricole.

 

« Les producteurs de matières premières agricoles sont dépendants du contexte mondial des marchés (…). On constate que les fluctuations de prix sont de plus en plus fortes en raison de la fréquence des aléas climatiques et pour des raisons géopolitiques, comme les embargos et les taxations sur les exportations. Cette volatilité des prix, peut impacter les exploitations agricoles notamment au niveau de leur revenu, de leur trésorerie et de leur capacité à investir et aussi de la perte d’incitation à produire si les prix sont trop bas. Mais alors comment gérer ce risque et sécuriser vos revenus ? Il n’y a pas de solution toute faite, mais différents moyens d’action peuvent être utilisés… »

                                          

Des formations sont organisées dans toute la France, pour les connaître et vous inscrire rendez-vous sur :    http://www.vivea.fr/choisir-une-formation/  

Vous pouvez aussi contacter les délégations VIVEA au 01 56 33 29 03.

Source VIVEA